Fondation de droit suisse reconnue d'utilité publique



Que peux-tu partager avec nous de ton expérience en tant que noir-e et musulman-ne en Suisse?

 

On fait face à 2 types de discriminations. Il y a les gens qui ont un problème avec les noirs, ou les musulmans, ou les 2. Ca se passe au travail, dans les études, ou même dans la rue.

Ce qui est assez particulier c’est que certaines personnes peuvent être assez ouvertes d’esprit, n’avoir aucun problème avec ta couleur, mais un vrai problème avec ta croyance. Ce n’est pas parce que quelqu’un est open minded (ouvert d’esprit) avec les cultures qu’il n’est pas islamophobe. Et pour lui ce n’est pas du racisme c’est juste une opinion, alors que ça mène clairement à des discriminations.


Malgré l'existence de ces discriminations, la Suisse est ma patrie et j'en suis fière. Je ne me verrais pas vivre ailleurs. C'est un pays magnifique, aussi bien par ses paysages que par la majorité de la population.

 

 

Que peux-tu partager avec nous de ton expérience en tant que noir-e parmi les communautés musulmanes?

 

Comme les noirs font partie intégrante de la communauté musulmane avec un grand C, je me sens complètement à ma place.

 

Est-ce que le racisme existe parmi les musulmans ? Oui, on ne va pas se leurrer. C'est un problème. Mais en aucun cas ça n’impacte mon appartenance à cette communauté qui est la mienne.

 

Il faut savoir que la fraternité est un concept religieux très important en islam. Et je le vois très bien au sein de notre communauté. C'est très beau cette solidarité. Pour certains, nous partageons les mêmes difficultés, lié ou pas au fait d’être musulmane/musulman. Ça ne fait que renforcer des liens déjà présents (ex: amicaux).

 

La Communauté musulmane a beaucoup de potentiel. Grâce aux valeurs communes partager comme l'égalité, la solidarité, nous pourrions accomplir de grandes choses comme des projets d'aides aux personnes vivants dans une grande précarité en Suisse, quelle que soit son origine ou sa croyance.

 

Ce n'est pas encore le cas, j'espère que ça viendra avec le temps in sha Allah.

 

3) Comment vis-tu le mouvement actuel Black Lives Matter?

 

Je suis très heureuse que les consciences s'éveillent ! Le racisme est une réalité aussi en Suisse. Nous ne pouvons pas le nier. Les victimes de discriminations le savent et le vivent au quotidien. De voir que des personnes qui ne subissent pas directement le racisme se sentent concernées, c'est juste magnifique.

 

En espérant que ça ne soit pas uniquement un effet de mode et que les choses changent. Doucement mais sûrement.

DIAC- De l'Individuel Au Collectif

contact@diac-reseau.ch

Tel: 076/570.97.38

DIAC sur les réseaux